Accueil – Edito

Les mots du Président et Vice-Président

Outil central pour la mise en œuvre des politiques de développement durable, le Schéma de Cohérence Territorial (SCoT) est, depuis la loi Grenelle II, le document d’urbanisme qui permet d’assoir un réel projet de territoire. Un projet dont notre territoire, né d’une fusion douloureuse, a désormais besoin pour affirmer une vision collective et partagée, une perspective doublée d’une véritable ambition pour l’avenir.

Riche d’une grande qualité de vie, d’une nature préservée et de paysages exceptionnels, le territoire montagnard, provençal et rural de notre Communauté de Communes Alpes Provence Verdon, en se dotant de cet outil, a l’ambition de s’affirmer comme un territoire durable dont la personnalité sera reconnue à l’échelle du département des Alpes de Haute Provence.

Ce document de planification stratégique, une fois approuvé, nous servira de cadre de référence pour l’avenir en répondant aux questions essentielles en matière d’aménagement, d’accueil de population, de construction de logements, de préservation de la biodiversité mais également en matière d’attractivité économique. Nos terroirs, marqués par un fonctionnement valléen, conservent des besoins de développement. L’enjeu est de trouver l’équilibre entre les espaces urbanisés et les espaces naturels, le maintien des bourgs et de nos identités villageoises, le développement économique notamment à travers des secteurs essentiels tels que l’agriculture et le tourisme et les besoins futurs en services et équipements.

La Loi Climat et Résilience du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets, fixe des objectifs de division par deux du rythme de la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers dans les dix prochaines années et de « zéro artificialisation nette » atteint en 2050. Notre territoire saura prendre en compte ses orientations nationales en faisant valoir néanmoins son bilan jusqu’alors vertueux en terme de consommation d’espaces naturels, et sa prise en compte dans l’avenir à travers un droit à la différenciation.

Ainsi, le défi du SCoT Alpes Provence Verdon est d’envergure : se donner la capacité à accueillir de nouvelles populations, de permettre l’émergence de projets de développement bénéficiant à l’ensemble du territoire tout en garantissant la préservation de notre qualité de vie.

Une telle ambition se doit d’être portée collectivement avec l’ensemble des acteurs du territoire mais également ceux alentours. C’est pourquoi, tout au long de son élaboration, le SCoT Alpes Provence Verdon s’inscrira dans une dynamique de concertation et d’échanges réguliers auprès de sa population et des territoires limitrophes.

Maurice LAUGIER,
Président de la CC Alpes Provence Verdon,
Maire de Saint-Benoit
Jean Louis CHABAUD,
Vice-Président délégué au SCoT,
Maire de Barrême